Menu de navigation

Programmes de 1ercycle

Vous aimeriez jouer un rôle dans la protection de l'environnement et l'amélioration de la santé? Participer à la mise au point de nouvelles méthodes d'analyse et de nouveaux médicaments?

La chimie vous permet de contribuer au bien-être de la société et à l'essor industriel du pays.

Les programmes de 1er cycle en chimie de l'UdeM présentent un éventail de cours qui couvrent toutes les facettes de la discipline : chimie analytique, inorganique, organique et physique, aussi bien que bioanalytique, bioinorganique, bioorganique et biophysique.

Le baccalauréat, qui donne un accès direct à un permis d'exercice de l'Ordre des chimistes du Québec (sans examen d'admission), offre des cours à option regroupés sous 5 orientations :

  • Chimie pharmaceutique et bioorganique
  • Chimie bioanalytique et environnementale
  • Chimie des matériaux et biomatériaux
  • Chimie assistée par ordinateur
  • Orientation générale

Comme la chimie moderne se veut de plus en plus multidisciplinaire, les frontières traditionnelles entre sous-disciplines tendent à s'estomper. Vous entendrez ainsi parler de cinétique dans les cours d'organique, de chimie quantique dans les cours de minérale, de chimie organique dans les cours sur les matériaux polymères et de spectroscopie dans les cours de chimie analytique.

Encadrement dans l'apprentissage

Afin d'assurer une transmission optimale des savoirs et de favoriser la réussite scolaire, chaque cours de 1re et 2e années (1er cycle) est assorti d'une séance de révision, où l'étudiant peut obtenir des explications supplémentaires et faire des exercices pratiques.

Au cours de ces 2 années, les groupes sont essentiellement composés des mêmes étudiants. Cette continuité a pour but de faciliter l'intégration, l'unité et la réalisation des travaux et activités en équipe.

Perspectives d’emploi

L'avenir des chimistes se dessine, entre autres, dans les secteurs clés suivants :

  • Environnement
  • Énergie
  • Chimie pharmaceutique
  • Biotechnologies
  • Nanosciences et nanotechnologies
  • Matériaux
  • Modélisation par ordinateur

Les chimistes interviennent également dans des domaines très variés, au sein des industries :

  • Agroalimentaires
  • Cosmétiques
  • Pétrochimiques
  • Pharmaceutiques
  • Métallurgiques
  • Environnementales
  • Des plastiques et caoutchoucs
  • Des pâtes et papiers

Selon la plus récente enquête du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, 47,5 % des bacheliers en chimie choisissent de poursuivre leurs études, alors que la même proportion (47,5 %) est en situation d'emploi. Parmi ceux sur le marché du travail, 89,4 % le sont à plein temps, la majorité dans un poste relié à leur formation.

Au cours des prochaines années, les chimistes jouiront de perspectives d'emploi intéressantes. Cette tendance s'explique notamment par les effets positifs de la sensibilisation du public à la sécurité environnementale, les innovations technologiques et découvertes scientifiques.

Selon Industrie Canada, l'industrie pharmaceutique canadienne, par exemple, occupe le 7e rang mondial en matière de dynamisme de croissance pour la période 2009-2013 (taux annuel de 2,2 %). Qui plus est, le Québec accaparait 43 % des investissements d'entreprises au pays en R-D pour l'année 2011, soit la meilleure performance parmi les provinces canadiennes.